Parole d'expert

Bernard SANANESLes questions-clé des municipales (par B.Sananes)

Vous le savez pour ce qui me lisent régulièrement, je suis un passionné de la carte électorale. J’essaie de donner ici, succinctement, quelques clés de lecture des deux soirées électorales.
Je concentre mon propos sur les villes de plus de 30.000 habitants.

1/ Abstention différenciée ou démobilisation généralisée?

Ce dimanche, pour le premier tour, l’enjeu clé c’est bien sur la mobilisation ou la non-mobilisation des différents électorats. Dans les grandes villes, la victoire annoncée de la gauche ne va-t-elle pas démobiliser un électorat « bobo » qui n’est pas par tradition celui qui vote le plus massivement.
A l’inverse dans les villes moyennes ou la droite a le plus progressé en 2001, l’électorat de droite va-t-il montrer son « mécontentement » en s’abstenant ? Ces deux phénomènes seront-ils de même ampleur ? Vont-ils s’annuler ou au contraire, une mobilisation de la gauche et du modem drivée par des considérations nationales va-t-elle s’ajouter à la déception du sarkozysme à droite offrant au soir du premier tour un paysage municipal en net recul pour la droite ? Dimanche avant 20h, ce n’est pas le taux de participation national qui pourrait être en recul ,c’est l’abstention ville par ville qu’il faut regarder et qui donnera une idée de la physionomie du premier tour.

2/ Le rapport de force dans les villes de + de 100 000 habitants sera-t-il inversé ?

C’est vraisemblable. Aujourd’hui 20 de ces villes sont détenues par la droite,15 par la gauche, et Rouen, Caen, Strasbourg semblent en mesure de basculer. Toulouse aussi, mais mon pronostic est que compte tenu notamment de la personnalité du candidat socialiste, la ville rose restera à droite.

3/ La gauche effacera t elle 2001 en nombre de villes gagnées ?

C’est vraisemblable aussi. Rappelons que la droite a progressé de 23 villes en solde net il y a 7 ans . Pour la première fois depuis 1977 comme le rappelle un tableau très bien fait publié par l’Expansion, la droite est aujourd’hui legèrement majoritaire (121 villes contre 115 à la gauche).De toute façon, la majorité présidentielle ne peut pas espérer grand chose. Simplement limiter les pertes. Mais surtout quand on analyse ville par ville, on se rend compte que la droite compte sur les doigts d’une main les chances de conquête. Les sondages publiés lui laissent peu d’espoir à Angers et Chambery que pourtant elle visait. Tourcoing et Belfort sont accessibles difficilement et si l’electorat FN votent pour les candidats de l’UMP. Seul Saumur semble à portée de main. De son côté la gauche semble en mesure d’effacer les pertes subies en 2001.Le PS peut notamment reprendre sur la droite Caen (sego 55 %), Rouen, Quimper (sego 59), St brieuc (sego 58), Laval, Tarbes, Blois,Cahors (segolene 59) ,Rodez, Montauban, Brive, Reims, Orleans, Montlucon, Colombes, Chalons sur saone, Garges, Chateauroux, Millau. C’est bien sur dans l’ouest et le sud ouest, que la gauche peut espérer marcher sur les traces des bons scores de Ségolène Royal . Elle le peut d’autant plus que c’est à l’ouest du fameux axe Calais-Perpignan dans les terres radicales et démocrates chrétiennes qu’un électorat modéré peut faire porter aux candidats de l’UMP le chapeau des excès du sarkozysme. Pour conclure sur ce sujet, 20 villes de plus de 30.000 habitants gagnées me semble l’étiage minimum pour le PS. A 30, l’avertissement est plus sévère pour la majorité. Autour de 40, la droite subit une déroute proche de celle qu’elle a connu en 1977.

4/ Le MODEM fera t-il la bascule ?

Pour lire le score du MODEM et son impact au deuxième tour, au-delà de Pau ou à mon avis Bayrou l’emportera au final de justesse, je vous conseille de suivre plutôt Aix en Provence ou François Xavier de Perretti, un bon candidat aura le choix entre se maintenir ou de s’allier avec(plutôt avec le PS semble t-il. Même cas de figure à St Etienne ou Gilles Artigues ancien adjoint du maire sortant sera en position d’arbitre et pourra se maintenir ou s’allier avec l’UMP comme avec le PS. A Paris, dans les arrondissemments de droite comme le 7eme, ou le 15eme comme à Rennes, on verra si une partie de l’électorat conservateur choisit de voter Modem pour sanctionner la majorité malgré les œillades de Bayrou à la gauche.

5/Le communisme municipal résistera t il ?

Le PC mesurera sa résistance essentiellement dans les primaires ardues de Seine St Denis comme à la Courneuve, Pierrefitte ou Aubervilliers. Le PC espère reconquérir Le Havre (je n’y crois pas) Dieppe et Vierzon (possible).Enfin le parti de la place du Colonel Fabien peut sauf miracle perdre le conseil général du 93.

6/ L’investiture officielle terrassera t-elle les dissidents ?

C’est souvent vrai aux législatives, çà l’est moins aux municipales. Les divisions sont nombreuses et fratricides à droite comme à gauche. A gauche on suivra notamment Montreuil (Brard/Voynet), Evreux (3 listes), 20 eme de Paris (Charzat/Calendra), et un affrontement un peu suicidaire à Henin Beaumont qui pourrait faire le jeu de Marine le Pen, A droite, on suivra surtout Reims (Vautrin/Dutreil), Versailles (Devys/De Maziere) et Boulogne Billancourt (Baguet/Fourcade)

7/Les inamovibles feront ils le combat de trop ?

Pas sur sauf à Metz ou Jean Marie Rausch 78 ans maire depuis 1971, est menacé. Mais à Nancy, André Rossinot 4 fois réélu, à Orly Gaston Viens qui vise un 8eme mandat, à Martigues Paul Lombard 80 ans, sont favoris. A Rennes en revanche Edmond Hervé ne se représente pas et installe dans un fauteuil un successeur Daniel Delaveau.

Prévisions villes par villes :
la gauche pourrait conquérir au total 25 villes de plus de 30.000 habitants

J'ai enfin terminé l'étude ville par ville sur les communes de plus de 30 000 habitants. En faisant le total des situations qui apparaissent comme claires (90 villes environ) et en prenant en compte les situtations plus
serrées (une trentaine), j'arrive à une prévision d'un solde net possible pour la gauche de 25 villes environ.

La gauche qui détient aujourd'hui 111 villes pourrait en détenir 136. (base "probables" 136 + gains possibles 18 - victoires non acquises 19). Ces gains seront de toute façon presque enssentiellement imputables au PS qui
peut passer de 69 villes aujourd'hui à une fourchette médiane de 94-97 villes dimanche. Le PC serait stable autour de 26-29 contre 27 aujourd'hui, les DVG à 13-14 contre 15 aujourd'hui.

A droite l'UMP pourrait passer de 109 aujourd'hui à 86-87 dimanche, les DVD stables autour de 14; le nouveau centre entre 8-9 contre 10 aujourd'hui.

Enfin le MODEM qui détient 7 maires de + de 30.000 habitants serait stable ou en léger recul.Mais dans la plupart des cas (à l'exception de Pau ou je continue de pronostiquer la victoire de Bayrou), ses maires seront élus
parce qu'ils conduisaient une liste avec le soutien de l'UMP des le premier tour.

Voici la liste des villes ou la situation me semble "claire" avec le prenom, nom, et etiquette du sortant et à côté, la prevision de l'étiquette du gagnant.

Prénom Nom Etiquette du sortant Ville Prévision
SIMON
RENUCCI
DVG
AJACCIO
DVG
PHILIPPE
BONNECARRERE
DVD
ALBI
DVD
ROBERT
VILLENAVE
MODEM
ANGLET
MODEM
PHILIPPE
MOTTET
UMP
ANGOULEME
PS
DANIEL
FONTAINE
PC
AUBAGNE
PC
ALAIN
CALMETTE
PS
AURILLAC
PS
MARIE-JOSEE
ROIG
UMP
AVIGNON
UMP
MARC
EVERBECQ
PC
BAGNOLET
PC
EMILE
ZUCCARELLI
DVG
BASTIA
DVG
JEAN
GRENET
UMP
BAYONNE
UMP
JANINE
CAYEUX
UMP
BEAUVAIS
UMP
DIDIER
BOROTRA
MODEM
BIARRITZ
MODEM
NICOLAS
PERRUCHOT
NC
BLOIS
PS
PIERRE-MATHIEU
DUHAMEL
UMP
BOULOGNE-BILLANCOURT
NC
FRANCOIS
CUILLANDRE
PS
BREST
PS
BERNARD
MURAT
UMP
BRIVE-LA-GAILLARDE
PS
BRIGITTE
LEBRETHON
UMP
CAEN
PS
GERARD
LARRAT
UMP
CARCASSONNE
UMP
PASCAL
BUGIS
UMP
CASTRES
DVD
DOMINIQUE
LEFEBVRE
PS
CERGY
PS
BRUNO
BOURG-BROC
UMP
CHALONS-SUR-MARNE
UMP
CLAUDINE
LEDOUX
PS
CHARLEVILLE-MEZIERES
PS
JEAN-PIERRE
GORGES
UMP
CHARTRES
UMP
BRIGITTE
TONDUSSON
PS
CHATELLERAULT
PS
DANIEL
DAVISSE
PC
CHOISY-LE-ROI
PC
PHILIPPE
KALTENBACH
PS
CLAMART
PS
SERGE
GODARD
PS
CLERMONT-FERRAND
PS
GILLES
CATOIRE
PS
CLICHY
PS
GILBERT
MEYER
UMP
COLMAR
UMP
CHRISTIAN
GRIMBERT
PS
CREIL
PS
JACQUES
VERNIER
UMP
DOUAI
UMP
MAX
PISELLI
UMP
DRAGUIGNAN
UMP
GERARD
HAMEL
UMP
DREUX
UMP
MICHEL
TEULET
UMP
GAGNY
UMP
ROGER
DIDIER
DVG
GAP
DVG
NELLY
OLIN
UMP
GARGES-LES-GONESSE
UMP
MICHEL
DESTOT
PS
GRENOBLE
PS
PIERRE
strasser
DVD
HAGUENAU
DVD
NICOLE
JOUIA
PS
ISTRES
PS
GILLES
POUX
PC
LA-COURNEUVE
PC
ARTHUR
PAECHT
UMP
LA-SEYNE-SUR-MER
UMP
DANIEL
FEURTET
PC
LE-BLANC-MESNIL
PC
MICHELE
TABAROT
UMP
LE-CANNET
UMP
ANTOINE
RUFFENACHT
UMP
LE-HAVRE
UMP
GUY
DELCOURT
PS
LENS
PS
MARTINE
AUBRY
PS
LILLE
PS
VINCENT
DELAHAYE
DVD
MASSY
DVD
NICOLAS
ABOUT
UMP
MONTIGNY-LE-BRETONNEUX
UMP
HELENE
MANDROUX
PS
MONTPELLIER
PS
JEAN-LOUP
METTON
MODEM
MONTROUGE
MODEM
JEAN-MARIE
BOCKEL
DVD
MULHOUSE
DVD
ANDRE
ROSSINOT
UMP
NANCY
UMP
LOUIS-CHARLES
BARY
UMP
NEUILLY-SUR-SEINE
DVD
DIDIER
BOULAUD
PS
NEVERS
PS
JACQUES
PEYRAT
DVD
NICE
UMP
JEAN-PAUL
FOURNIER
UMP
NIMES
UMP
ALAIN
BAUDIN
PS
NIORT
PS
MICHEL
PAJON
PS
NOISY-LE-GRAND
PS
SERGE
GROUARD
UMP
ORLEANS
UMP
BERTRAND
DELANOE
PS
PARIS
PS
JEAN-PAUL
ALDUY
UMP
PERPIGNAN
UMP
JOELLE
CECCALDI-RAYNAUD
UMP
PUTEAUX
UMP
ALAIN
GERARD
UMP
QUIMPER
PS
JEAN-LOUIS
SCHNEITER
DVD
REIMS
PS
RENE
VANDIERENDONCK
DVG
ROUBAIX
DVG
PATRICK
BRAOUEZEC
PC
SAINT-DENIS
PC
RENE
COUANAU
UMP
SAINT-MALO
UMP
JEAN-LOUIS
BEAUMONT
DVD
SAINT-MAUR-DES-FOSSES
UMP
JOEL
BATTEUX
PS
SAINT-NAZAIRE
PS
JACQUELINE
ROUILLON
PC
SAINT-OUEN
PC
MARTINE
DAVID
PS
SAINT-PRIEST
PS
ALFRED
muller
DVG
SCHILTIGHEIM
DVG
FRANCOIS
COMMEINHES
UMP
SETE
UMP
JEAN-SEBASTIEN
VIALATTE
UMP
SIX-FOURS-LES-PLAGES
UMP
FABIENNE
KELLER
UMP
STRASBOURG
PS
GERARD
TREMEGE
UMP
TARBES
UMP
JEAN-MARIE
DEMANGE
UMP
THIONVILLE
UMP
JEAN
DENAIS
UMP
THONON-LES-BAINS
UMP
JEAN
GERMAIN
PS
TOURS
PS
FRANCOIS
GOULARD
UMP
VANNES
UMP
ETIENNE
PINTE
UMP
VERSAILLES
DVD
JEAN-JACQUES
PIGNARD
NC
VILLEFRANCHE-SUR-SAONE
NC
CLAUDINE
CORDILLOT
PC
VILLEJUIF
PC
JEAN-MICHEL
STIEVENARD
PS
VILLENEUVE-D'ASCQ
PS
SCHWARTZENBERG
DVG
VILLENEUVE-SAINT-GEORGES
PC
JEAN-PAUL
BRET
PS
VILLEURBANNE
PS
GUY
OBINO
PS
VITROLLES
PS
ALAIN
AUDOUBERT
PC
VITRY-SUR-SEINE
PC

Voici ensuite la trentaine de villes ou la situation est plus serrée. Dans l'ordre sur la ligne, le prenom, nom, et etiquette du sortant, la ville, puis la prevision 1 et la prevision 2. J'explique : à la ligne : JEAN-CLAUDE ANTONINI DVG ANGERS DVG UMP cela veut dire que le deuxième tour est serré entre le dvg et l'ump mais que pour moi c'est le dvg qui devrait l'emporter.

Prénom
Nom
Etiquette du sortant
Ville
Prévision 1
Prévision 2
ALAIN
VEYRET
PS
AGEN
UMP
PS
MARYSE
JOISSAINS
UMP
AIX-EN-PROVENCE
PS
UMP
GILLES
DE ROBIEN
NC
AMIENS
PS
NC
JEAN-CLAUDE
ANTONINI
DVG
ANGERS
DVG
UMP
GEORGES
MOTHRON
UMP
ARGENTEUIL
UMP
PS
MANUEL
AESCHLIMANN
UMP
ASNIERES-SUR-SEINE
PS
UMP
PASCAL
BEAUDET
PC
AUBERVILLIERS
PC
PS
GERARD
CAUDRON
UMP
AULNAY-SOUS-BOIS
PS
UMP
JACKY
HENIN
PC
CALAIS
PC
UMP
BERNARD
BROCHAND
UMP
CANNES
UMP
DVD
NICOLE
GOUETA
UMP
COLOMBES
PS
UMP
SERGE
DASSAULT
UMP
CORBEIL-ESSONNES
PS
UMP
JEAN-PIERRE
NICOLAS
UMP
EVREUX
UMP
PS
DANIEL
SIMONPIERI
UMP
MARIGNANE
DVD
UMP
JEAN-CLAUDE
GAUDIN
UMP
MARSEILLE
UMP
PS
GERARD
MILLET
UMP
MELUN
UMP
PS
JEAN-MARIE
RAUSCH
DVD
METZ
DVD
PS
BRIGITTE
BAREGES
UMP
MONTAUBAN
UMP
PS
FRANCK
REYNIER
UMP
MONTELIMAR
UMP
PS
JEAN-PIERRE
BRARD
PC
MONTREUIL
PC
DVG
MICHEL
MOYNIER
DVD
NARBONNE
PS
DVD
MARTIN
UMP
NOGENT-SUR-MARNE
UMP
DVD
NICOLE
RIVOIRE
MODEM
NOISY-LE-SEC
MODEM
PS
GUY
URIETA
UMP
PAU
MODEM
PS
XAVIER
DARCOS
UMP
PERIGUEUX
PS
UMP
JACQUES
MASDEU-ARUS
UMP
POISSY
PS
UMP
YVES
NICOLIN
UMP
ROANNE
PS
UMP
HENRI
BERTHOLLET
PS
ROMANS-SUR-ISERE
PS
UMP
BRUNO
JONCOURT
MODEM
SAINT-BRIEUC
MODEM
PS
GERARD
DUCARRE
UMP
SAINT-CHAMOND
PS
NC
MICHEL
THIOLLIERE
UMP
SAINT-ETIENNE
UMP
PS
MICHEL
TONON
PS
SALON-DE-PROVENCE
PS
UMP
ALAIN
CAZABONNE
MODEM
TALENCE
MODEM
PS
JEAN-LUC
MOUDENC
DVD
TOULOUSE
UMP
PS
LENA
BALSAN
UMP
VALENCE
PS
UMP
FRANCOISE
NICOLAS
UMP
VANDOEUVRE-LES-NANCY
UMP
PS
MARTINE
VALLETON
UMP
VILLEPINTE
UMP
PS
Quelques cartes pour vous donner une bonne lecture du scrutin (par J.Guyot)
Elections Municipales 2008 - 1er tour - Les villes qui ont basculé dès le premier tour (communes > à 3 500 habitants) Elections Municipales 2008 - 1er tour - Tendance nationale des votes pour les listes de Gauche (communes > à 3 500 habitants) Elections Municipales 2008 - 1er tour - Tendance nationale des votes pour les listes de Droite (communes > à 3 500 habitants) Elections Municipales 2008 - 1er tour - Taux d'abstention au premier tour Elections Municipales 2008 - 1er tour - Taux d'abstention aux Municipales 2001 (communes > à 3 500 habitants) Elections Municipales 2008 - 1er tour - Pourcentage de femmes parmi les candidats des listes (communes > à 3 500 habitants) Elections Municipales 2008 - 1er tour - Pourcentage de femmes parmi les têtes de listes (communes > à 3 500 habitants) Elections Municipales 2008 - 1er tour - Nuance politique des grandes villes (> à 50 000 habitants)
Merci de vos commentaires et de vos remarques qui nourrissent le débat. Nous vous ouvrons une tribune d'expression où vous êtes responsable de ce que vous écrivez. Sur notre site, nous n'acceptons pas de commentaire anonyme, chaque rédacteur doit avoir le courage de ses opinions (un modérateur contrôle les contenus déposés et dispose de l'adresse IP de l'ordinateur émetteur).
blog comments powered by Disqus