Les élections cantonales, c'est quoi ?

Lors des élections cantonales, les Français désignent les conseillers généraux qui les représenteront à l'assemblée de leur département. Chaque conseiller général est élu sur un canton dont il est le représentant.

Les conseillers généraux sont élus pour un mandat de 6 ans, et sont renouvelés par moitié tous les 3 ans.

Qui peut se présenter aux élections cantonales ?

Toute personne de nationalité française peut être candidate sur un canton aux élections cantonales si elle remplit les conditions suivantes :

  • Être âgée de 18 ans ou plus
  • Jouir pleinement de ses droits civils et politiques
  • Être inscrit sur une liste électorale du département
  • Résider ou payer des impôts dans le département d'élection

Il existe cependant certains critères de restriction pour les employés de la fonction publique liés aux collectivités se situant dans la région.

Les candidats aux élections cantonales ne se présentent jamais seuls : leur candidature doit être accompagnée de celle de leur suppléant, qui les remplacera en cas de décès, par exemple. Pour se présenter comme suppléant, une personne doit remplir les mêmes conditions que son candidat.

La déclaration de candidature s'effectue en préfecture du département par dépôt de dossier.

Déroulement du scrutin

Les conseillers généraux sont désignés au suffrage universel direct lors d'un scrutin uninominal majoritaire à 2 tours.

1er tour

Un candidat est élu directement au 1er tour si :

  • Il obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (50% + 1 voix)
  • et un nombre de voix au moins égal à 25% des électeurs inscrits

Si aucun candidat ne remplit ces conditions, on procède à un 2nd tour.

2nd tour

Lors des élections cantonales de 2011, seuls les candidats ayant obtenu un nombre de voix au moins égal à 12,5% des électeurs inscrits lors du 1er tour pourront se représenter au 2nd tour. Ce seuil de maintien, modifié par la loi de réforme des collectivités territoriales, était fixé à 10% lors des précédentes élections cantonales.

S'il n'y a qu'un seul candidat qui remplit cette condition, le candidat arrivé en 2nde position lors du 1er tour peut également se maintenir.

Le candidat élu est celui qui remporte le plus grand nombre de suffrage à l'issue du 2nd tour.

A savoir

La ville de Paris n'est pas concernée par les élections cantonales : en effet, comme Paris est à la fois une ville et un département, c'est le Conseil de Paris qui remplit le double rôle de conseil général et de conseil municipal.

Les conseillers généraux élus en 2011 exerceront leur mandat pour une durée de 3 ans seulement au lieu de 6 : les lois du 26 janvier et du 16 février 2010 ont mis en place cette mesure transitoire afin d'assurer la concomitance des élections régionales avec celles des conseillers généraux en 2014. La loi du 16 décembre 2010 sur la réforme des collectivités territoriales prévoit en effet le remplacement en 2014 des conseillers généraux et régionaux par des conseillers territoriaux, qui siègeront alors aux deux assemblées.